Super ail : le super aliment !

Super ail : le super aliment !

Quand on nous demande de citer un super aliment, on pense à tous ces produits dans l’air du temps : açaï, spiruline, guarana, acérola, klamath, etc. Mais on ne pense pas à l’ail !
Ce dernier semblerait pourtant avoir des « supers pouvoirs » : puissant antiseptique, anti-inflammatoire, anti-cholestérol, antioxydant, antiallergique, et… aphrodisiaque ! On lui donne même le nom d’herbe au neuf vertus. Tout, nous allons tout vous dire sur l’ail !

L’ail fait son apparition il y a plus de 5 000 ans dans les steppes d’Asie centrale. Au 18 siècle, ce condiment sert à payer ses impôts en Sibérie tandis que dans la Rome antique, il servait d’antipoison. Dans l’Antiquité grecque on l’utilisait surtout pour des problèmes oculaires ou pour répondre à l’infertilité des femmes.

La médecine naturelle puis la pharmacologie moderne lui découvrent peu à peu des vertus antifongique, antivirale, antibactérienne, fluidifiante sanguine, pour n’en citer que quelques-unes. Mais on n’avait pas encore pris la pleine mesure du pouvoir exceptionnel de l’herbe aux neuf vertus, jusqu’à l’apparition de l’ail noir fermenté, l’ail noir… vous connaissez ?

L’ail… noir !

L’histoire raconte qu’un agriculteur japonais de la préfecture d’Aomori, un passionné qui voulait manger son ail tout au long de l’année, a eu l’idée de le mettre à « attendre » dans de l’eau de mer. Le résultat a été une révélation en matière de goût ! Mais outre ses qualités gustatives, ce condiment hors du commun s’est révélé être aussi un puissant alicament.

Le saviez-vous ? L’ail blanc d’Aomori (Japon), avec lequel les japonais font l’ail fermenté, est reconnu comme l’un des meilleurs au monde.

Les variétés d’ail

Blanc, violet, rose,  il existe un grand nombre de variété d’ail. Si autrefois les variétés d’ail étaient classées selon la teinte de leur enveloppe, elles se distinguent aujourd’hui par leur période de plantation : les variétés automnales et les variétés alternatives.

L’ail le plus connu : l’ail rose de Lautrec. Cocorico ! Le Syndicat de Défense du Label Ail Rose de Lautrec est créé en 1959 et le Label Rouge est obtenu dès 1966, marquant ainsi la reconnaissance officielle de la qualité supérieure de l’Ail Rose de Lautrec.

Les bienfaits de l’ail

L’ail est un allié santé super efficace !

Contre le rhume et la grippe : Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’ail constitue un remède efficace contre le rhume et les symptômes de la grippe puisqu’il permet de traiter les infections des voies respiratoires. Consommer l’équivalent de 4 gousses d’ail (16 g) par jour afin de se prémunir contre le rhume.

Bon pour le cœur : L’ail permettrait de réguler le taux de cholestérol en luttant contre ce que l’on appelle « le mauvais cholestérol », qui augmente le risque de maladies cardiovasculaires. C’est donc un allié indirect du cœur ! De plus, il accroît la fluidité du sang, ce qui réduit la formation de caillots susceptibles de boucher les veines et les artères. 

Il prévient des cancers : Plusieurs études indiquent un effet positif de la consommation d’ail sur la prévention de certains cancers. Elle réduirait les risques de cancer de l’estomac, de la gorge, de l’œsophage, du côlon et de l’ovaire. De plus, l’ail augmente le taux de combativité du système immunitaire et aide le corps à combattre plus efficacement les cellules cancéreuses.

Bon pour la ligne : Pauvre en calories et riche en potassium, en calcium et en vitamine A et C, l’ail lutte contre le mauvais cholestérol et favorise l’élimination urinaire. Il stimule également le métabolisme et permet de brûler des calories. De plus, la consommation d’ail donne au cerveau des signaux de satiété quand vous le manger. L’ail est donc votre allié minceur ! 

Anti-allergène : L’ail serait un anti-allergène. Il diminue de plus de 90 % la réponse cellulaire après exposition à un allergène. 

Verrue et acné : Il paraitrait aussi que l’ail est efficace contre les verrues. Pour les faire disparaître, il suffit de frotter tout doucement votre verrue avec une gousse d’ail. Attention toutefois à bien protéger la peau autour de la verrue pour qu’elle ne soit pas brûlée. Un remède à répéter jusqu’à la disparition totale de la verrue. 
Toujours selon nos très chères grands-mères, appliquer une gousse d’ail directement sur nos boutons d’acné pourrait faire des miracles. Les vertus antiseptiques et antibactériennes de l’ail permettraient d’éviter les inflammations de la peau. 

Pour de beaux cheveux et de beaux ongles
Riche en allicine, l’ail lutte contre les pellicules et la chute des cheveux. 
Enfin, pour redonner de l’éclat à vos ongles ternes ou abîmés, frottez les délicatement avec de l’ail. Celui-ci les fortifie et aide à la repousse.

Et si on creuse encore plus sur le sujet, on découvre encore sur l’ail de nombreuses vertus comme soulager le psoriasis, éloigner les moustiques, protéger les plantes, mais aussi enlever les échardes et réparer une fissure fine dans du verre !

Cru ou cuit ?

L’enzyme que l’on retrouve dans l’ail et qui permet la formation de l’allicine et des autres composés sulfurés est désactivée par la chaleur Les propriétés de l’ail cru seraient ainsi supérieures à celles de l’ail cuitAstuce : 20 minutes ou moins avant la fin de cuisson d’un plat, vous pouvez mettre l’ail afin de préserver le plus possible la qualité de ses composés actifs.

Faire fuir les vampires

Point trop n’en faut :  « Rose puante », « empreinte du pied gauche de Satan », les plus véhéments qualificatifs n’ont jamais manqué pour le décrire. Shakespeare considérait que l’ail n’était pas fait pour les nobles et Cervantès recommandait de ne manger ni oignon ni ail au risque que leur odeur ne trahisse une déplorable origine paysanne. En trop grande quantité, vous l’aurez compris, l’ail peut ne pas être votre ami et même entraîner des problèmes d’indigestion, des diarrhées et une très mauvaise haleine. A éviter juste avant un rendez-vous galant !

Et inutile de vous acharner avec un brossage des dents poussé, il n’a aucun effet sur l’haleine d’ail ! L’odeur caractéristique provient des gaz libérés dans la bouche au moment de la mastication, puis dans le tube digestif pendant toute la digestion. Ces gaz prennent au moins trois heures avant d’être éliminés. La seule façon de réduire un peu l’haleine après le repas est de mâcher du persil, de la menthe ou des grains de café.

Vous l’aurez compris, la consommation d’ail – notamment en cette période hivernale – est en plus d’un exhausteur de goût, un véritable atout santé. La belle vie vous propose des barquettes de gousse d’ail déjà épluchée, pour que vous en ayez toujours à disposition dans votre frigo !

Retrouvez cet aromate sur Labellevie.com, juste ici www.labellevie.com/categorie/77/aromates

Sources :

https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=ail_nu

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=remedes-naturels-grippe-rhume-l-ail

http://www.femininbio.com/cuisine-recettes/actualites-nouveautes/8-vertus-bienfaits-l-ail-83428